Actus

AMD en lâche (un peu ) plus sur Polaris

AMD en lâche (un peu ) plus sur Polaris

Alors que la prochaine génération de GPU AMD est attendue pour le milieu de cette année 2016, certaines informations complémentaires sont venues en clôture du CES sur l’architecture Polaris.

Les GPU des prochaines cartes reposant sur Polaris seront gravés en FinFET avec une finesse de 14 nm, contre des transistors gravés en 28 nm sur les cartes graphiques des 4 dernières années chez AMD comme chez Nvidia.

Ce changement majeur va engendrer des économies dans beaucoup de domaines. En premier lieu la consommation énergétique des puces, la possibilité d’avoir des cartes nécessitant moins de connectique d’alimentation mais aussi des puces permettant de loger plus d’unités de calcul sans faire exploser les TDP.

AMD Polaris

Il semble donc que Polaris puisse permettre à AMD de revenir dans la course en ce qui concerne l’équipement des PC portables gaming d’où il est encore plus absent que dans le monde desktop.

On apprend aussi que l’architecture Polaris sera s’adapter à la HBM 2 tout comme à la GDDR5…le tout variant suivant la gamme de produits concernée ( la HBM étant destinée aux produits hautes performances ). Une même puce pourrait donc recevoir de la HBM ou de la GDDR5.

 

Enfin, on apprend aussi que Polaris disposera des capacités de décodage / encodage H265 (4K), un élément qui devient presque obligatoire compte tenu de l’évolution du marché.

Si AMD se gargarise avec quelques tests d’efficience par rapport à une GTX 950, il ne faut pas oublier que cette dernière est une carte en architecture Maxwell et gravée en 28nm…AMD sera attendu face à Pascal dans les prochains mois.

Là encore, la nouvelle architecture AMD semble, sur le papier, disposer d’arguments face à son concurrent historique : une meilleure connaissance de la HBM et une gravure à 14nm là où Nvidia sera visiblement en 16nm.

Rien n’est cependant gagné uniquement avec la taille de la gravure : Apple avec ses puces A9 connait bien ce genre de détail, la version en 16nm TSMC consommant moins que la version Samsung LPE en 14nm…

Rien ne semble donc joué à cet instant et les deux constructeurs ne dévoilent en réalité par grand chose. Une chose est cependant certaine, on souhaite tous qu’AMD revienne réellement dans la course pour le bien du marché.

Comme le dit Raja Kodur, le chef de la division Radeon, il reste encore de longues semaines d’optimisations pour entrevoir le réel potentiel des nouvelles puces.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus
@NotDjey

Passionné par les nouvelles technologies depuis mon ZX81 je continue à aimer les extensions mémoires et les gadgets connectés.

Plus Actus