Actus

En 2016, si la VR décolle ça sera noël tous les jours pour Nvidia et AMD

En 2016, si la VR décolle ça sera noël tous les jours pour Nvidia et AMD

Tout le monde s’accorde à dire que le véritable décollage de la VR devrait avoir lieu en 2016…enfin tout le monde l’espère en fait.

Si les premiers produits devraient commencer leurs carrières commerciales sur 2016, c’est toute l’industrie du PC qui espère un engouement pour la VR.

Tout comme le jeu 4K, la VR intéresse les constructeurs pour les ressources qu’elle demande…plus que pour les prouesses qu’elle apporte réellement à l’utilisateur final.

Evidemment, l’effet nouveauté, quelques démos whaoous permettent aujourd’hui de masquer l’absence d’un contenu dédié, de jeux vraiment spécifiques mais aussi les problèmes de l’adaptabilité de certaines personnes à cette technologie.

vr-sickness

 

Si je reste globalement dubitatif sur l’avènement de la VR ( surtout en 2016 ) c’est essentiellement car les contenus ne m’ont pas convaincu. Evidemment, la démo technique est bluffante, l’immersion est probante mais l’enfermement, le confort et surtout le titre/jeu capable de transformer un délire technologique en « must have » ne sont pas encore là.

Pourtant, je dois dire que j’ai infléchi ma position sur la fin 2015…pourquoi ? Essentiellement à cause du Roi Lion. J’ai pu tester une captation à 360° de la comédie musicale et c’était clairement bluffant. Mais il faudra plus que ça pour faire avaler une addition salée.

Et c’est bien le piquant de cette addition qui fait saliver les constructeurs.

En premier lieu Nvidia, qui n’est évidemment pas là pour faire de la philanthropie, vient tout simplement de s’inquiéter publiquement du parc PC mondial au regard de la VR. Comme pour le contrôle technique d’une vulgaire bagnole, la majorité de la plèbe mondiale roulerait sur de véritables poubelles technologiques, incapables de pouvoir accepter le miracle de la VR.

Pour Jason Paul, general manager des divisions NVIDIA Shield et  Gaming and VR Business, seulement 13 millions de PC sont capables de faire tourner correctement de la VR dans le monde ( sur un parc total de presque 1.5 milliard d’unités ).

 

reuse_old_pc

Ce constat a du torturer longuement les gens de Nvidia qui ont pu constater que l’adoption par les développeurs de jeux de la technologie Nvidia GameWorks VR rendrait la VR plus efficiente et étendrait immédiatement ce parc de 13 millions à 25 millions sans toucher au hardware.

Au delà de l’empathie provoquée par ces chiffres pour les pauvres possesseurs d’un PC famélique, c’est surtout les $ qui ont remplacé les étoiles dans les yeux de la direction de Nvidia.

Upgrader un tel parc c’est faire péter tous les records et à cet instant, seule la VR semble demander autant de puissance…peu importe donc que ça soit vraiment cool, bien, innovant et que ça apporte quelque chose de vraiment indispensable.

champagne-party

Alors évidemment, Nvidia n’est pas le méchant de l’histoire car il propose des solutions pour le monde PC depuis longtemps et qu’il a été longtemps seul à soutenir le gaming PC.

AMD a essayé lui aussi de capter les frémissements de ce marché en nouant des partenariats.

Clairement, si la VR venait à décoller, c’est toute l’industrie du hardware PC qui reprendrait des couleurs. On comprend donc pourquoi tout le monde trouve ça génial même si on peut sortir  avec de fortes nausées d’une démo de EVE: Valkyrie.

eve-valkyrie-playing-group

 

Sortons du cynisme quelques instants : si l’enthousiasme surjoué des acteurs du hardware PC ressemble fortement à ce que l’on avait vécu lors de la laborieuse approche des Steam Machines il n’en reste pas moins que seule la VR semble potentiellement apte à secouer le marché.

Nvidia ( toujours eux ) continue dans son descriptif apocalyptique en disant que la puissance des PC devrait être multipliée par 7 …Ben mon garçon, il va falloir s’y mettre alors pour aller chercher tout ça !

nvidia-vr

Booster la puissance d’un PC qui fait du jeu 1080P honnêtement à un tel niveau c’est sans doute secouer profondément l’industrie. Si AMD et Nvidia semblent dans cette voie avec des gains importants sur les générations à venir, il serait temps qu’Intel commence à se remettre au travail car les GPU ne pourront pas tout faire seuls…

Alors je ne suis toujours par un adorateur de la VR mais je crois qu’effectivement seul son succès pourrait relancer l’industrie PC et au passage sans doute condamner définitivement la console comme on la connait aujourd’hui.

Donc je vais continuer à observer tout ça, à sourire en entendant les qualificatifs élogieux, l’optimisme démesuré des acteurs du marché…en leur faisant un petit clin d’oeil : « on y croit nous aussi les gars ! »

 

Voir commentaires (3)

3 Comments

  1. Greg

    5 janvier 2016 at 1 h 36 min

    Bonsoir. J’ai un casque VR que j’ai essayé avec un affichage par téléphone, un fullhd. La résolution est clairement trop faible pour du VR. Pour que ça décolle cette année il faut des résolutions beaucoup plus élevées et forcément la puissance de rendu derrière, et quand on voit que les ps4 et Xbox One peinent un fullhd…

  2. milleoiseau

    13 janvier 2016 at 14 h 10 min

    nvidia ce n est pas que je ne vous aime pas mais sur pc on ne joue pas a 30FPS comme nous montre votre magnifique image qui « prouve » qu il faux 7X + de puissance

  3. chryom

    27 janvier 2016 at 16 h 15 min

    Mdr, je dois faire parti des 13 millions qui peuvent le faire tourner correctement alors…

    Sur un jeu comme Bo3 en hight quality en 1920 par 1080 je tourne a 170FPS sur un 27 pouce, bien loin des 30Fps… d’autres jeux en general c’est plus 200Fps…

    Bref j’ai un peut du mal a croire qu’il n’y est que 13M d’individu pouvant faire tourner la VR… sachant que ma config n’est qu’une config a 1.2K.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus
@NotDjey

Passionné par les nouvelles technologies depuis mon ZX81 je continue à aimer les extensions mémoires et les gadgets connectés.

Plus Actus