Jeux Vidéo

Le Poro : un PNJ qui vous veut du mal

Le Poro : un PNJ qui vous veut du mal

Parlez-vous Poro ?

 

Le mode de jeu « Poro King » a fait son grand retour sur League of Legends le 10 décembre dernier. C’est donc tout naturellement que Cleek vous propose de découvrir ou de redécouvrir l’histoire un peu décalée de ces créatures toutes mignonnes, tout du moins en théorie. Publié le 1er avril dernier, notre article se penchait sur les véritables intentions de notre boule de poils préférée. Nous le ré-éditons aujourd’hui, forts de nouvelles informations sur ces visiteurs venus d’ailleurs (oooooh). Qui est le Poro, et quelle est la véritable finalité du mode de jeu du Poro King ?

 

Redirigé depuis « créature infernale de l’abîme hurlant »

 

Le poro (pures pures) est une créature de League of Legends, apparue pour la première fois dans les vents glacés de l’Abîme Hurlant. Affublée d’un nom signifiant « renne », en finnois, la petite créature toute mignonne a depuis tenté, comme toutes les nuits, de conquérir le monde, à coups de peluches inoffensives et d’apparitions innocentes dans des skins du jeu. Inoffensif ? Innocent ? C’est en tout cas ce que ces créatures veulent nous faire croire, tout en nous faisant des yeux doux pour un biscuit nutritif sur l’Abîme. À grands renforts de couinements et de langue pendante, le Poro se nourrit de nos biscuits et sa population ne cesse de croître.

Sournois et manipulateur, le Poro sait se faire bien voir, et a même dupé le grand cœur de Braum dans une Odyssée bien connue, alors que l’information principale, bien cachée mais néanmoins apparente, et qui aurait, à l’époque, déjà, dû nous alerter, était sa capacité presque surnaturelle à éviter les flèches mortelles d’une armée entière.

 

 

Si la présence de cornes sur l’angélique animal ne vous a pas mis la puce à l’oreille, on ne peut plus rien pour vous. Toutes proportions (de taille) gardées, demandez donc à ce cher Baron Nashor ce que ça fait de se faire dévorer tout cru par un Cho’ Gath énervé et son Festin, et vous aurez une idée assez agréable de ce qui vous attend. La seule façon de tuer un poro était de le leurrer dans la fontaine, mais désormais, armez-vous d’un Blitzcrank, et visez juste : son Champ de stase fait des ravages.

Il faut dire que la créature est aussi rusée que craquante, et que, à l’instar des chats sur un certain réseau mondial bien connu, elle gagne nos cœurs et, trop concentrés sur la prenante tâche d’infliger « tons of damage » à l’équipe adverse, nous fait baisser notre garde. En effet, à l’image de son lointain cousin le chat (felis silvestris catus), le Poro arbore un pelage doux, une obsession notable pour la nourriture, et la seule chose qui le retient de vous arracher les deux bras à coups de dents acérées, c’est la certitude tranquille, au fond de ses yeux humides, que vous allez vous délester de votre précieuse nourriture pour sa majestueuse (poro ?)personne.

 

­© Kobila2000, dans le concept de skin Syndra, maîtresse des Poro, cette dernière fait dévorer la pauvre Irelia. Qui commet ce crime abominable, je vous le demande ? Des poros assoiffés de sang, bien sûr.

­© Kobila2000, dans le concept de skin « Syndra, maîtresse des Poros », cette dernière fait dévorer la pauvre Irelia. Qui commet ce crime abominable, je vous le demande ? Des poros assoiffés de sang, bien sûr.

 

Car ne vous y trompez pas : de Syndra à Lulu,en passant par Sejuani, le poro est une arme. Tantôt monture ou remplaçant hivernal de Pix (qui dort probablement de son dernier sommeil dans les pepperonis de l’estomac d’un poro, paix à son âme), le Poro est hargneux, et prête une aide pleine de dents aux champions de League of Legends, pour le simple plaisir de voir le sang couler. Le vôtre. Qui ne s’est jamais pris une Prison de glace en pleine poire ? Si vous n’avez pas entendu le rire machiavélique et ravi de la monture de Sejuani Chevaucheuse de Poros, c’est probablement que le son en était couvert par les hurlements macabres de votre propre mort.

 

Le Poro ne s'y trompe pas et a un flair redoutable pour la violence. S'il protège Orianna, c'est parce l'Ordre : Onde de choc, ça le fait se tordre de rire. Rien ne remonte plus le moral d'un poro que quelques côtes brisées.

Le Poro ne s’y trompe pas et a un flair redoutable pour la violence. S’il protège Orianna, c’est parce qu’il aime la douce mélodie des côtes brisées par « Ordre : Onde de choc ».

 

Le salut viendra-t-il des yordles ?

 

Ennemi redouté des yordles dont il est le prédateur naturel, le Poro cherche depuis des siècles à mettre Bandle à feu et à sang et à en dévorer les habitants. Si la cage de Veigar et le canon de Tristana présentent de telles dimensions, ce n’est pas pour eux, non, (que celui qui doute de la force d’un yordle songe un peu au poids de l’explosif que balance gaiement Ziggs durant sa Méga bombe infernale), c’est parce que leurs armes sont calibrées pour décimer le poro. Et si vous mourrez dans d’atroces souffrances sur les champignons cancérigènes de Teemo, vous pourrez vous consoler en vous disant que vous n’êtes qu’un dégât collatéral, car il en tapisse les buissons dans l’espoir que sa véritable cible, appâtée par l’odeur du sang, ne s’y aventure. Heimerdinger, dans un souci d’allier l’utile à l’agréable, ne désespère d’ailleurs pas de faire breveter sa fameuse recette du Poro aux champignons, dans un renversement ironique du mangeur – mangé. Quant à Lulu, son alliance avec la race ennemie lui a carrément valu son exclusion de la société yordle, mais encore faudrait-il qu’elle se soucie de tout ce qui n’est pas mauve, comestible, et amusant.

La guerre yordle – poro est cependant le cadet des soucis de ces derniers, qui considèrent les yordles comme une sous-espèce tout juste bonne à persécuter pour le plaisir de se faire un bon encas. Non, la cible première des poros, et ce pourquoi ils subissent un entraînement rigoureux, sur leur base cachée, où celui qui aura été le moins mignon devra se coltiner toute la production de biscuits de la semaine, c’est bien l’être humain, dont le poro se repaît avec délice. Armés d’une stratégie qui comprend l’écoulement mondial d’un stock ultra-dangereux de peluches (déjà entendu parler de la tactique du Cheval de Troie ?), les Poros couinent et ronronnent à tout va, tout en prévoyant avec force schémas la fin prochaine de notre civilisation.

Joueurs de tous les réseaux, unissez-vous, ou la menace Poro pourrait bien vous avaler tout crus, vous aurez été prévenus.

 

Poro King, ce mode choupinou-trognon, ou pas

 

Penchons-nous un peu plus sérieusement sur ce que ces nouveaux mois d’expérience dans l’étude des Poros nous ont appris. Vous êtes passé expert dans l’art ancestral du lancer de Poro (à ne pas confondre avec le lancer de chat, plus technique mais ayant la fâcheuse tendance à nous attirer les foudres de la SPA) tout en mâchouillant consciencieusement votre pain d’épice de Noël ? Vous avez passé de joyeuses fêtes, entre le bon gâteau de mamie et la carte glacée de l’Abîme Hurlant, massacrant joyeusement votre adversaire ? C’est l’heure de dresser le bilan et de remettre vos lunettes de zoologue invétéré. Qu’avons-nous appris de plus sur notre ennemi le Poro ?

– Le Poro, quand on le lance, fait un fabuleux bruit de « wouih » suivi d’un « shrblouf » étrangement satisfaisant lorsqu’il s’écrase au sol. Il faut savoir que « shrblouf », en Poro, est une insulte dirigée à votre encontre, vous promettant une mort dans d’atroces souffrances. Le Poro, fin stratège, sait déguiser ses menaces de mort sous une couche efficace de choupinou-trognon, pour que, jamais, vous ne le voyiez venir. Apprenez, pauvres manants, l’art ultime et subtil du Poro, et prenez-en de la graine.

– Un étrange Poro vous suit sur toute la map et couinera de joie à l’annonce d’un bon biscuit offert par vos soins. Ce Poro est bien sûr un éclaireur, qui ramènera tous ses copains pour vous tomber dessus et mieux dévorer vos intestins bien chauds à l’aide d’un subterfuge que vous aurez deviné, si la juste et prudente paranoïa a su vous ouvrir les yeux sur les capacités réelles du Poro.

 

Cleek_CultureGeek_PoroKing

 

– Le Poro maîtrise la Téléportation mieux qu’un Mundo Top particulièrement énervé. Vous êtes Diamant, voire même Master ? Ravalez tout de suite ce sourire suffisant, vous n’avez rien à apprendre au plus débutant des Poros. Le Poro apparaît où il veut, quand il veut, même si le laser de la Fontaine a tendance à chatouiller un peu. (Non, sérieusement, même Riot tient à se prémunir de la violence poro-esque, si c’est pas un signe de leur extrême dangerosité, alors on ne peut plus rien faire pour vous convaincre).

– Il existe, comme chez les fourmis, décrites par certains comme le plus terrible prédateur existant sur Terre (la fourmi, contrairement au guépard, ne rate jamais son coup, mais il est sûr que quand on est un million, parfois, ça aide), des castes de Poros. Vous pouvez le voir aux altérations physiques qui les touchent, certains allant jusqu’à arborer un casque indestructible qu’ils n’enlèveront qu’au moment béni de planter leurs canines acérées dans votre chair goûteuse. Le fonctionnement exact de ces castes est encore mystérieux, mais demeure le signe d’une intelligence et d’une construction sociale complexe chez les Poros.

Ce dont nous sommes certains, cependant, c’est que les Poros font mine de jurer allégeance au Roi Poro, qui est en fait le débile du village qu’ils ont consciencieusement gavé de chair humaine jusqu’à ce qu’il atteigne des proportions dantesques. Ne vous trompez pas, le Roi Poro n’est pas leur véritable chef, mais bien plutôt le Cheval de Troie destiné à vous faire croire à une certaine stupidité inhérente à l’espèce.

Neuf mois d’études supplémentaires nous en ont appris tant et plus sur les Poros et pourtant, l’essentiel est encore hors d’atteinte de nos petites mains méthodiques. Qui est leur véritable chef ? Nous exterminerons-t-ils jusqu’au dernier ? Le rework de Poppy donne-t-il aux Yordles une chance de vaincre leur ennemi juré ? Pour obtenir une réponse à ces questions, chers amis, il nous faudra attendre le prochain Snowdown. Si nous avons survécu jusque-là. En attendant, prenez garde, il y a un Poro affamé derrière vous.

 

normporo

Jeux Vidéo

Plus Jeux Vidéo