Culture Geek

Miss Fortune or AFK

Miss Fortune or AFK

La vie secrète de Miss Fortune

 

Vous êtes vous déjà demandé, en regardant vos champions préférés arpenter la faille de l’invocateur, quelle était l’histoire de ce personnage farfelu que vous aviez invoqué ? Dans cette chronique nous vous proposons à défaut de guide sur un personnage, d’en découvrir un peu plus sur l’essence même du champion. Et pour notre premier épisode, nous nous attaquons à la délicieuse Miss Fortune, communément jouée sur la botlane en tant qu’AD Carry, et particulièrement appréciée depuis la pré-saison 6, Miss Fortune est un personnage fort, tant en jeu que de caractère.

 

Lore

 

cleek_image_chronique_mforafk
« Plus il y a de risques, plus la prime est grosse »

 

Une phrase résumant au mieux la chasseur de prime de Bilgewater, en effet la sulfureuse pirate est à la fois belle et dangereuse comme le stipule son Lore. Elle vient tout droit de Bilgewater et a réussi a se construire une réputation légendaire en laissant derrière elle une traînée de cadavre percés par ses pistolets jumeaux. Mais avant d’être une tueuse au sang froid, Miss Fortune portait le nom de Sarah Fortune, une jeune femme fille de fabricants d’armes à feu, Sarah aidait sa mère dans la confection de ces splendides armes. Malheureusement ce genre d’occupation a la fâcheuse habitude d’attirer des gens malhonnêtes, comme le pirate qui devint le pire ennemi de Miss Fortune, Gangplank, ce dernier convoitait les pistolets jumeaux confectionnés par la mère de Sarah, mais a finalement tué cette femme honnête lorsqu’elle a refusé de lui vendre les armes, déclarant qu’il ne les méritait pas. Il a ensuite mis le feu à l’atelier, laissant à l’agonie Sarah Fortune et son père, la jeune femme parvint à s’en sortir, sauvant avec elle les deux pistolets jumeaux. De là elle commençait sa croisade, semant la terreur dans les rues de Bilgewater et récoltant des primes en perdant des balles dans le corps des malfrats recherchés, pour qui la prime était élevée, et quand bien même ils étaient recherchés vivant, il ne fallait à Sarah Fortune qu’un charmant regard pour faire croire à de la légitime défense et toucher les serpents d’argents qui lui étaient dus.

Ce Lore était l’histoire originale de Miss Fortune, celui qui a toujours été apprécié par les joueurs qui le connaissait, un Lore montrant d’où vient la folie meurtrière et le sang froid de la chasseuse de tête de Bilgewater. Mais il a été légèrement modifié suite à l’événement Bilgewater qui a secoué la faille de l’invocateur. En effet, après quinze longues années de préparations, Miss Fortune gardait en elle la haine qu’elle éprouvait envers Gangplank, cet homme qui dans sa folie avait tué sa mère et son père, et ce fut dans une explosion qu’elle remporta la victoire sur le vieux pirate de Bilgewater, laissant son navire en feu, ses marins coulaient dans les profondeurs dangereuses de la mer de Bilgewater. Malheureusement pour Sarah, il semble que tuer Gangplank n’avait pas fait disparaître la haine qu’elle éprouvait.

 

« Ce n’est que le début », dit-elle. « Je veux que soient punis tous ceux qui lui sont loyaux. Je veux la tête de ses lieutenants sur mon mur. Brûle tous les tripots, toutes les tavernes, tous les entrepôts qui portent sa marque. Et je veux son cadavre. »

cleek_image_chronique_mfcapitain

 

Clins d’œils et origine

 

Comme chaque personnage de fiction, Miss Fortune ne s’est sûrement pas imposée d’elle-même aux designers et scénaristes de Riot Games, créateurs du jeu League of Legends. Et de nombreux indices sont présents pour nous mettre sur la piste de son origine. Une petite chasse au trésors que nous débuterons par le plus simple.

 

Le nom:
Miss Fortune ou Sarah Fortune, Fortune est un synonyme de chance, et la chance dans le monde des marins et des pirates était quelque chose de divin et de sacré, tout reposait sur la chance, soit vous en aviez et arriviez à bon port, soit vous n’en aviez pas et vous aviez à braver maintes tempêtes. Cependant, il n’était pas rare chez les pirates de déclarer haut et fort qu’une femme à bord porte malheur… Il semblerait que Sarah Fortune prouve le contraire en gérant son navire d’une main de fer.

 

Le personnage :

Commençons tout d’abord par les compagnons les plus fidèles de Miss Fortune, ses armes, ses deux pistolets sont nommés Choc et Effroi, des noms particuliers, qui ne sont pas sans rappeler une technique militaire « Choc et Effroi » consistant en quelques mots à effrayer et déstabiliser les troupes ennemies.

Pour ce qui est de la charmante dame en elle-même, il n’est pas difficile de remarquer la référence flagrante au personnage de Disney Jessica Rabbit, encore plus si vous chercher son skin Miss Fortune Agent Secret, où la robe qu’elle porte la rapproche encore plus de Jessica, mais plus principalement ce qui nous permet de lier ces deux personnages est sûrement le côté sensuel et femme fatale que partagent les deux héroïnes. Pour le côté pirate, et l’histoire de Sarah Fortune, nous pouvons nous pencher sur l’histoire de deux femmes qui ont marqué de leur vivant l’histoire de la piraterie, il s’agit d’Anne Bonny et de Marie Read, les histoires de ces deux pirates sont étroitement liées, et Miss Fortune semble être un mélange savant de ces deux damoiselles.

Anne Bonny, aussi appelée Sarah Bonny (coïncidence ? je ne crois pas) est née vers 1702, il n’y a pas d’informations sûres sur son passé, mais son histoire dans la piraterie a marqué les écrivains et les historiens de ce temps. Pourquoi ? Sûrement parce que c’était l’une des seules femmes ayant réussi à avoir un poids dans le monde de la piraterie, elle commença sa carrière dans la ville de New Providence, à bord d’un navire volé nommé le Revenge. La jeune femme avait fait son possible pour cacher son sexe aux autres membres de la piraterie, sans doute pour éviter le risque d’être rejetée, car une femme ne peut monter a bord d’un navire, et lorsque son secret fut découvert, elle tua de sang froid le pirate, jeta le capitaine hors de ses appartements afin de les garder. Une preuve d’un caractère fort qui rappelle celui de notre jeune pirate rousse.

 

Dialogues :

Puisqu’il n’y a jamais assez de découverte, nous en venons désormais aux dialogues, plusieurs phrases sont utilisées par Miss Fortune, et certaines d’entre elles nous rappellent d’autres phrases cultes. Commençons par exemple par la phrase « Le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui feed. Toi, tu feed ! » Nous retrouvons ici un clin d’œil au film « Le bon, La brute et le truand »  La phrase originale étant « Le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses ! »

Nous pouvons aussi penser que la citation de Miss Fortune « La fortune sourit aux audacieux » est inspirée de l’adage Latin, Fortuna Favet Fortis, utilisée dans des textes de théâtres romains.

 

Voilà c’est sur cette note que se termine notre aventure, vous en savez maintenant un peu plus sur ce Champion de votre jeu préféré, et ce n’est pas tout, car pleins de petits secrets se cachent dans League of Legends, et nous allons nous faire un malin plaisir d’en découvrir quelques ans. Alors si vous désirez nous rejoindre lors de la prochaine quête, rendez-vous le mardi 29 décembre sur cleek.fr, en attendant, vous pouvez déguster un peu de ce jeu sur les stream de Cleek, et peut-être croiserez-vous notre rédactrice en chef qui donnera vie à Sarah Fortune ! En attendant, Bon Vent Matelots !

Culture Geek

Plus Culture Geek