Culture Geek

Pourquoi les geeks aiment-ils Disney (et Disneyland ?)

Pourquoi les geeks aiment-ils Disney (et Disneyland ?)

Disney et les geeks, une grande histoire d’amour

 

Qu’importe votre âge, votre sexe, votre nationalité, tout le monde aime Disney ! Évidemment, certains résistent encore, mais on a tous aimé au moins un Disney. C’est également un réel plaisir d’avoir la chance de se rendre, par exemple, à Disneyland Paris afin de replonger en enfance. Pour les petits et pour les grands, ce parc nous fait rêver. Plus qu’un parc d’ailleurs, un univers à part entière où les soucis du monde extérieur n’existent pas.

Disneyland, c’est un monde merveilleux (si on ne creuse pas trop). Allez-y en pleine saison et vous ferez des heures de queue. Allez-y en semaine, hors période scolaire et vous y verrez des tas d’attractions, magasins et restaurants fermés. Mais Disneyland reste Disneyland. Vous avez aimé leurs films d’animations tout petit, vous les aimez encore et vous bercez probablement, ne sait-on jamais, vos enfants avec eux aussi.

Nous aimons tous ou presque Disney et Disneyland, mais pourquoi en particulier les geeks ?

 

cleek_images_culture_geek_disney

 

Histoire

 

Le parc Disneyland en Californie est le premier des parcs Disney, Il a été conçu par Walt Disney. Son inauguration a eu lieu le . Il aura fallu seulement un an aux équipes de Walt Disney Imagineering pour faire sortir le parc de terre. Nous allons nous intéresser à Disneyland Paris. Bien qu’ayant été en Californie pendant trois mois, je n’ai pas eu le temps de me rendre dans le tout premier parc. Ce dernier est d’ailleurs plus petit que celui de Marne-la-Vallée.

Disneyland Paris a ouvert le 12 avril 1992 et non sans mal. En effet, beaucoup étaient contre le projet et ont tout fait pour ne pas qu’il voie le jour. En mars 2002, Disneyland Park devient alors Disneyland Resort Paris, appelé ainsi à l’époque, et se dote d’un nouveau parc,  le Walt Disney Studio. Les chiffres ne sont pas bons, à tel point qu’une restructuration totale du capital est réalisée, ainsi qu’une négociation de la dette du parc.

 

cleek_images_culture_geek_disneyland_paris_construction

 

Toujours dans un souci de satisfaire ses visiteurs, Disneyland Paris est toujours en quête d’innovation au travers de nouvelles attractions, mais pas seulement. Des hôtels sont présents sur tout le site, pour tous les goûts et surtout pour tous les porte-monnaie ou presque. Disney Village, anciennement appelé Festival Disney jusqu’en 1996 est également en soi une attraction où il est difficile de ne pas sortir la carte bleue. Tout est conçu pour que vous restiez à Disneyland, pas besoin de sortir. Vous pouvez vous amuser, dormir et manger. Le parc est également très bien desservi par tous les transports en commun qui soient, bus, train, RER, TGV, voiture, avion, l’aéroport Charles de Gaulle n’étant qu’à une petite heure.

 

Des avant-gardistes

 

Disney a sans nul doute façonné les geeks que nous sommes aujourd’hui. Visionnaire, Walt Disney a su prendre les devants et dire : « Vous verrez, ça, ça va fonctionner » Et si personne n’y croyait, on voit bien maintenant qu’il avait raison. Et même après sa mort, les dirigeants des studios Disney ont su continuer à inventer. En matière de film d’animation, les équipes Disney ont révolutionné les images, et pour avoir ce que nous avons aujourd’hui notamment en terme d’effet spéciaux ou bien encore d’images de synthèse, nous savons qui remercier. On se rappelle tous évidemment de la première fois où nous avons par exemple découvert Toy Story, qui, à titre personnel, reste le meilleur film d’animation de tous les temps. (On n’oublie surtout pas de citer Pixar…)

Beaucoup ont la critique légère et facile, prétextant un message trop simpliste bien souvent. La Reine des Neiges par exemple, avait tout de même fait l’objet de plusieurs controverses assez impressionnantes. En effet, un pasteur américain avait accusé les studios d’encourager la zoophilie, trouvant que la relation entre Kristoff et son ami Sven, qui n’est autre qu’un renne puisque, selon lui, leur relation était tout sauf normale. Oui, certains n’ont pas toutes les lumières du plafond allumées… Autre anecdote assez drôle, Elsa serait lesbienne du fait qu’elle ne trouve pas de beau prince charmant à la fin du film. (C’est vrai que si on est célibataire, on est gay, c’est bien connu.)

Alors oui, si parfois les films signé Disney ne « volent pas très haut », ce n’est pas le cas de tous et puis, arrêtons de chercher tout le temps la petite bête !

 

cleek_images_culture_geek_disney_alice_meme

 

Pourquoi on aime

 

Avec des images, des scénarii et des moralités humaines, les films Disney nous ont aidé à « comprendre » certains aspects de la vie de tous les jours. Oui, certains Disney sont caractérisés de « violents » Bambi, le Roi Lion et j’en passe. Mais il n’en reste pas moins que Disney a eu un gros poids dans la vie de plusieurs d’entre nous. Alors imaginez aller dans le monde merveilleux de votre enfance et côtoyer vos héros. Nous avons commencé par regarder les films, puis, à demander les jeux vidéo sur Playstation 1 et c’est là que tout commence. Mine de rien, beaucoup d’adaptations en jeux vidéo étaient réussies et nous suffisaient amplement. Personne ne râlait alors de graphismes « trop moches ».

 

cleek_image_culture_geek_disney_jeu_toy_story

 

Disneyland plaît aux petits car ils voient leurs personnages préférés. Mais Disneyland plaît aussi (et surtout) aux grands geeks que nous sommes car les attractions sont géniales (bien que trop courtes). On peut s’amuser, se faire peur, être plongé dans un univers magique, en prendre plein les yeux, le tout avec notre vision d’adulte et notre compréhension du monde. Lorsque l’on regarde de nouveau un film d’animation que l’on a vu enfant, on comprend mieux certaines choses. Puis, une fois dans le parc d’autres choses rentrent en ligne de compte, comme par exemple les prouesses techniques pour certaines attractions, Ratatouille ou bien encore la Maison Hantée qui sont sincèrement extraordinairement bien réalisées. Le geek par exemple, lorsqu’il apercevra un hologramme, cherchera partout ses mécanismes.

 

cleek_images_culture_geek_disneyland_maison_hantee

 

Témoignage

 

Pour parler de Disney, je suis allée demander à une amie d’enfance, Joy Cerutti a.k.a Heavly, complètement fan de Disney, de nous parler de l’importance de cet univers, de l’impact qu’il a eu sur sa vie et ce depuis toujours.

 

Depuis mon plus jeune âge, Disney est une véritable révélation. Dessins animés, parc d’attraction, mais aussi et surtout jeux vidéo. Étant quelqu’un de très nostalgique, Disney est en grande partie responsable de mon addiction rétro-gaming. Je me souviens encore de ces moments en famille sur la console, lorsque j’étais bien trop jeune et novice pour réussir un seul niveau. Quel bonheur aujourd’hui de pouvoir rejouer à Mickey Mania sur SNES ou encore Hercule sur PS1 avec succès ! Disney est une passion, ou en tout cas a été partie intégrante de notre vie. Besoin d’évasion, syndrome de Peter Pan, Disney est un univers de joie et de bonne humeur ; je ne peux le nier. Mais surtout, sans Disney, je ne serais pas celle que je suis aujourd’hui.

 

cleek_images_culture_geek_disney_land_joy

Heavly en Elsa, la Reine des Neiges

 

Pour faire court

 

C’est très simple. Si nous aimons Disney et surtout Disneyland c’est parce qu’on se rappelle, le premier film, les chansons, les jeux vidéo. Nous aimons Disney parce que quelque part, cela a façonné certains traits de notre identité et de notre personnalité.

 

 

Culture Geek
@__Macky_

Rédactrice en chef passionnée, pas vraiment passionnante mais ultra chiante !

Cliquer pour ajouter un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Culture Geek