Esport

Team to Worlds : le Groupe B

Team to Worlds : le Groupe B

Team to Worlds : le groupe B des 2015 LoL WC

Aujourd’hui c’est mardi, et c’est le retour de Team to Worlds. Cette série de quatre articles a pour but de présenter chacune des équipes de poules du 2015 League of Legends World Championship. La semaine dernière, je vous présentais le groupe A, alors place au groupe B où Fnatic, invictus Gaming, ahq e-Sports Club et Cloud9 se trouvent, respectivement originaire d’Europe, de Chine, de Taïwan et des États-Unis. C’est donc parti pour un historique des équipes, un bilan des forces de chacune, et surtout un pronostic !

cleek_image_breve_groupe_wc_lol

2015 Lol WC Groups

Fnatic

Fnatic est sans nul doute la première grande équipe européenne, même si elle fût éclipsée par d’autres en saison 2. Lors de sa création le 14 mars 2011, ce n’est ni plus ni moins l’équipe de myRevenge qui est rachetée par la structure australienne. Ce sont donc Tim « WetDreaM » Buysse, Enrique « xPeke » Cedeño (seul joueur encore actif, mais chez Origen), Manuel « LaMiaZeaLoT » Mildenberger, Maciej « Shushei » Ratuszniak, « Cyanide », Peter « Mellisan » Meisrimel et Max « MagicFingers » Drysse qui constituent ce premier roster. Pour la petite histoire, lors de la saison 1 les Fnatic sont opposés aux aAa lors de la grande finale des championnats du monde, et xPeke étant en retard, c’est Bram « wewilfailer » de Winter qui l’a remplacé sur les premières parties avant que xPeke ne rejoigne ses compagnons pour devenir les premiers champions du monde de League of Legends.

cleek_image_esport_fnatic

Fnatic

Beaucoup de grands noms sont passés par Fnatic, et ce sont eux qui ont fait la réputation de l’équipe. Il est par exemple possible de citer xPeke, Paul « sOAZ » Boyer, et Christoph « nRated » Seitz. Absents des worlds saison 2 à cause de Bora « YellOwStaR » Kim et SK Gaming (il deviendra par le suite leur carry ad et puis fera la transition au support), les Fnatic ont participé à tous les autres championnats du monde.  Petit fun fact, lors de ce Regional Qualifier de la saison 2, les SK Gaming sont en larmes et c’est de là que vient la vidéo où Alvar « Araneae » Martin prend Carlos « Ocelote » Rodríguez  dans ses bras, un des plus grands moments eSport de la planète. Les SK envoient CLG.EU en petite finale, c’est l’exploi tant CLG.EU domine en Europe et cela empêche les Fnatic de se qualifier. De la même intensité et toujours avec un Ocelote en pleurs, il est possible de voir le pendant de ce match avec celui des IEM où le fameux « xPeke » naît, celui qui termine la game seul avec son Kassadin. Vous pouvez d’ailleurs retrouver ci-dessous ces deux vidéos tant elles sont emblématiques de l’eSport League of Legends en Europe.

De nos jours, l’équipe se compose de  Heo « Huni » Seung-hoon en top, Kim « Reignover » en jungle, Fabian « Febiven » Diepstraten en mid, Martin « Rekkles » Larsson en carry ad et Bora « YellOwStaR » en support (un français), et ils ont pour remplaçant officiel de la midlane aux worlds Tony « ShLaYa » Carmona (un deuxième français avec qui YellOwStaR a déjà joué).

Cette équipe Fnatic sort d’un 18-0 en saison d’été des LCS EU et n’a perdu lors des playoffs que pendant la grande finale face à des Origen sur-motivés. Tous les analystes se sont mis d’accord sur un point, la rigueur de ces Fnatic, leur acharnement au travail et leur niveau de jeu sont impressionnants pour une équipe européenne, cela en est presque au niveau coréen. Si l’on ajoute leur teamplay exemplaire et leur capacité à coopérer, il font de très sérieux adversaires pour tenter de rentrer dans le top 3 de ces championnats du monde.

invictus Gaming

invictus Gaming est une grande structure eSport en Chine. Créée le 2 août 2011, l’équipe n’est pas toute jeune et beaucoup de grands noms se sont succédés, comme Lo « Wh1t3zZ » Pun Wai et Sun « XiaoXiao » Ya-Long, respectivement midlaner et carry ad de la première line-up. XiaoXiao a longtemps été considéré comme le meilleur carry ad au monde, et jusqu’à sa retraite il y a peu, il faisait partie des meilleurs. C’est avec Zong « Luffy » Yuan, Wong « MokakoTabe » Pak Kan et Siu « Chris » Keung (non ce n’est pas le même Chris qui concourt aux LCS NA) qu’ils ont formé la première véritable équipe de la structure sur League of Legends.

cleek_image_esport_ig

invictus Gaming

Aujourd’hui, l’équipe n’en est pas moins prestigieuse avec un duo mid jungle très réputé sur la scène asiatique, le même qui avait mené les KT Rolster Arrow à la victoire des OGN Summer 2014. Il est donc possible de retrouver Liu « Zzitai » Zhi-Hao en toplane, Lee « KaKAO » Byung-kwon (possiblement le meilleur jungler au monde, et le joueur le plus souriant également) en jungle, Song « Rookie » Song Eui-jin au mid (il a su faire trembler Faker lors des OGN Summer 2014), Ge « Kid » Yan en carry ad et Liu « Kitties » Hong-Jun en support.

Cette équipe est à craindre, de par son duo mid jungle qui n’est plus à citer tant il fonctionne,  mais aussi grâce à son toplaner exemplaire qui a su se maintenir au très haut niveau depuis des années et qui maîtrise très bien les champions forts en ce moment, à savoir Gangplank, Fiora et Darius. Avec KaKAO dans leurs rangs, si il est en pleine forme, les iG devraient aller très très très loin dans la compétition, mais son irrégularité pourrait causer leur perte, surtout en BO1.

ahq e-Sports Club

ahq e-Sports Club est; à l’origine, la fusion de deux équipes qui n’ont pu se qualifier aux Season 2 World Championship, j’ai nommé Corsair et SSWIE. Ce furent les Taipei Assassins qui gagnèrent la qualification, et heureusement pour ces derniers, ils ont fini par être champions du monde. C’est donc le 21 Septembre 2012 que s’opère la fusion avec Yang « UDJ » Shu-Wei, Chang « Artie » Che-Ming, Chen « Prydz » Kuang-Feng et Kang  « MrAblis » Chia-Wei venant de Corsair et Tsai « GreenTea » Shang-Ching de SSWIE. MrAlbis aura rename en Albis et est actuellement le support officiel de l’équipe, tandis que GreenTea est son remplaçant. Pendant longtemps les ahq ont fait la guerre aux TPA pour savoir qui des deux était la meilleure équipe de la GPL, puis de la LMS, et ce n’est que depuis 2 saisons que les ahq se sont enfin imposés comme grands vainqueurs de ce bras de fer, et ce avec une line-up toujours plus impressionnante.

cleek_image_esport_ahq

ahq e-Sports Club

L’équipe se constitue donc actuellement de Chen « Ziv » Yoi en toplane, Xue « Mountain » Zhao-Hing en jungle (attention à ne pas le confondre avec le joueur allemand MounTain qui, lui, joue pour Elements en support remplaçant et MouseSport en support officiel), Liu « westdoor » Shu-Wei (considéré comme l’un des meilleurs midlaners actuels),  Chou « AN » Chun-An en carry ad et bien entendu  Kang  « Ablis » Chia-Wei en support.

Les ahq ont impressionné toute cette saison, mais leurs derniers matchs ont été en demi-teinte. Il ressort également que les scrims en Corée ne se passent pas si bien que cela et que les Flash Wolves sont en meilleure forme actuellement. Même si westdoor peut faire gagner son équipe tant il excelle à partir du mid game, il faudra qu’il soit vigilant, pour ne pas se faire piéger. Il est de notoriété publique que westdoor n’a pas une excellente phase de lane et qu’il est donc l’élément le plus facile à déstabiliser. Même si les ahq avaient créé la surprise en battant les Fnatic aux 2015 Mid Season Invitational, il y a fort à parier que ré-éditer cet exploit ne sera pas facile.

Cloud 9

Cloud 9 a été créé le 12 Avril 2012 sous le nom de Team NomNom avec des noms très connus de la scène américaine, Zach « Nientonsoh » Malhas, Hai « Hai » Du Lam, Gabriel « Yazuki » Ng, Jason « WildTurtle » Tran et Daerek « LemonNation » Hart. Ils ont raté une première fois la qualification aux LCS contre Team MRN et ont failli disband. Mais l’équipe a perduré, quoi qu’ayant changé de nom pour sa qualification : elle se nommait Quantic Gaming pendant ce tournoi, avant de finalement arriver en LCS sous le nom de Cloud 9 et l’équipe qu’on lui connaît, à savoir An « Balls » Le en toplane, William « Meteos » Hartman en jungle, Hai « Hai » Du Lamen en midlane, en ayant fait la transition depuis la jungle, Zachary « Sneaky » Scuderi en carry ad et Daerek « LemonNation » Harten support. Cette équipe a longtemps été la plus stable des LCS et a notamment longtemps détenu le record du plus haut taux de victoire en LCS avant que les Fnatic ne le ravissent lors de la 2015 Summer Season. Ils avaient un record de 30-3 soit 91% de partie gagnées.

cleek_image_esport_c9

Cloud 9

Aujourd’hui, ces cinq personnes sont toujours membres de Cloud 9, mais Hai, qui s’était retiré de la compétition pour laisser Nicolaj « Incarnati0n » Jensen prendre sa place au mid, est revenu gérer les calls de l’équipe en prenant son ancien poste de Jungler. Meteos est donc le remplaçant officiel de l’équipe.

Les Cloud 9 ont montré un gauntlet très impressionnant pour se qualifier aux 2015 Worlds Championship, et c’est vers ces matchs que tous les regards se sont tournés. Au début tourmentés avec un jungler très dépendant des teamfights, Hai a décidé de prendre les parties à son compte et à fini par réussir à carry de la jungle. Cet exploit semble dur à réaliser dans les Worlds, du fait des changements apportés par les derniers patchs et le nerf des champions qui lui ont permis d’amener son équipe aux Worlds, mais rien n’est joué.

Les pronostics d’Obodrel

Lors d’un précédent article j’avais donné invictus Gaming grand favori de ce groupe avec Fnatic en deuxième. Eh bien je vais redonner le même pronostic. Comme je l’ai expliqué, la donne a changé pour Cloud 9, et il n’est pas sûr qu’ils arrivent à autant briller que lors du gauntlet, et au vu des échos que donnent les scrims en Corée, les ahq e-Sports Club ne semblent pas non plus à leur meilleur niveau. Il y a donc fort à parier que ces deux équipes ne passeront pas les phases de poules. Pour autant, il ne faut pas les sous-estimer, ce sont deux équipes rompues au format de BO1, et il est plus que probable qu’ils en profiteront pour sortir des compositions atypiques. Entre Fnatic et invictus Gaming les matchs seront serrés, mais du fait de leur duo mid-jungle, je pense que invictus Gaming sera un peu meilleur. Febiven n’a pas encore l’expérience de l’international, et ces phases de poules seront le moment parfait pour l’acquérir.

Rendez vous la semaine prochaine pour le groupe C et j’espère que vous serez là !

NB : Source principale de l’article : lol.esportspedia.com, pour les historiques d’équipe.

Esport

Plus Esport