Business

Apple VS Samsung: Samsung accusé de violer les brevets

Apple VS Samsung: Samsung accusé de violer les brevets

La guerre des brevets : Apple pourrait faire enlever trois fonctions aux téléphones Samsung.

 

Une fois de plus, les conflits font rage entre les deux grands de la téléphonie mobile. Une cour d’appel Américaine estime que Samsung aurait dû retirer des fonctions de ses appareils, comme la correction automatique et le fameux « glisser pour déverrouiller », brevetées par Apple.

Ce 17 septembre, Apple a remporté une victoire contre Samsung dans leur bataille autour de trois brevets sur la création de liens rapides, la correction automatique et le système de déverrouillage. Suite à ce procès, le fabricants coréen pourrait se voir obligé d’enlever les fonctions citées de ses terminaux et même d’être obligés de suspendre leurs ventes si ces options sont toujours présentent.

La marque à la pomme annonce que l’utilisation des trois brevets mentionnés ci-dessus par Samsung lui ferait du tort. La cour d’appel elle-même a annoncé « l’utilisation de ces brevets fait du tort à Apple qui a perdu des parts de marché, des ventes et s’est retrouvé obligé d’entrée en compétition avec ses propres technologies ». La cour a aussi annulé le jugement rendu l’an dernier qui accordait des droits de dommages s’élevant à 119 millions de $ à Apple, qui avait retiré sa demande de faire interdire l’utilisation des brevets par Samsung.

 

Il faut savoir qu’Apple avait tout à fait le droit de réclamer l’interdiction des ventes des smartphones concernés par les violations de brevets. Ce qui n’empêcherait pas Samsung de les vendre sous condition de modifier les appareils pour retirer les fonctions « copiées » sur Apple.

 

À la fin du jugement, Samsung trouve les accusations d’Apple « sans fondement », en essayant de rassurer les clients en indiquant que les smartphones phares resteront toujours disponibles. En effet, la dénonciation d’Apple ne désigne que neuf modèles : Admire, Galaxy Nexus, Galaxy Note I et II, Galaxy S II, Galaxy S II Skyrocket, Galaxy S II Epic 4G Touch, Galaxy S III et Stratosphere. Ce qui ne représente que des  modèles d’anciennes générations mais encore relativement répandus dans certains pays comme les Etats-Unis.

La prochaine péripétie de cette guerre se déroulera devant la cour de première instance. Il y aura bien d’autres épisodes de « combat » entre les deux grands groupes à l’avenir.

Business
Cliquer pour ajouter un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Business