Esport

Team to Worlds : le Groupe A

Team to Worlds : le Groupe A

Team to Worlds : le groupe A des 2015 LoL WC

Aujourd’hui c’est mardi, et après la programmation de jeux vidéo, Cleek fait place à l’eSport. Ce premier article, Team to Worlds, d’une série de quatre a pour but de présenter chacune des équipes de poules du 2015 League of Legends World Championship. Je vais bien entendu suivre l’ordre des groupes en commençant donc par le groupe A dont font partie Counter Logic Gaming, Flash Wolves, KOO Tigers et paiN Gaming, respectivement originaires des États-Unis, de  Taïwan , de la Corée et du Brésil. Je vais par ailleurs aborder un petit historique de chaque équipe et pronostiquer les chances de victoires en fonction de leurs forces et faiblesses pour enfin donner l’ordre du groupe comme cela a été donné précédemment.

 

cleek_image_breve_groupe_wc_lol

2015 Lol WC Groups

 

Counter Logic Gaming

 

CLG est l’une des toutes premières équipes de LoL sur le continent américain. Elle a été créée le 16 Avril 2010, avec à l’origine une seul homme : George « HotshotGG » Georgallidis. Cette structure a toujours eu une forte rivalité avec TSM et ce n’est que très récemment que la chance a tourné. En effet, les CLG sont désormais les champions en titres des LCS NA. À l’origine, l’équipe était constituée de HotshotGG, Chauster, Nolja, Clerver, Sabertiger, bigfatjiji, Lillballz (champion du monde en saison 2 avec les TPA), Kobe24 (actuel caster des LCS NA sous le nom de Kobe), Lociera et Grandjudge avant que seuls restent George « HotshotGG » Georgallidis, Sam « Kobe24 » Hartman-Kenzler, Michael « bigfatjiji » Tang, Steve « Chauster  » Chau et Cody « Elementz » Sigfusson. Ces cinq forment le premier roster officiel de l’équipe, respectivement top, jungle, mid, carry ad et support.

 

cleek_image_esport_clg

Counter Logic Gaming

 

Aujourd’hui HotshotGG est le président de la structure tandis que les autres en sont partis. L’équipe actuelle est bien plus complexe qu’à l’époque avec des remplaçants sur presque tous les postes. Il est donc possible de retrouver Darshan « ZionSpartan » Upadhyaha en top, Jake « Xmithie » Puchero et Choi « HuHi » Jae-hyun (un coréen né français) en jungle, Eugene « Pobelter » Park en mid, Yiliang « Doublelift » Peng en carry ad et Zaqueri « Aphromoo » Black en support.

Cette équipe est donc aux worlds, mais une très mauvaise nouvelle compromet leurs chances de réussite. En effet, Xmithie étant philippin, son VISA de travail aux États-Unis ne lui permet pas d’aller en Europe pour participer aux championnats du monde. Dès lors, c’est HuHi qui est censé le remplacer, sachant que jusqu’à il y a moins d’un mois, HuHi jouait exclusivement midlane avec les CLG. Cette adaptation combinée au fait que Xmithie fait beaucoup de call en début de partie risque de déstabiliser l’équipe pour cette phase de groupe.

 

Flash Wolves

 

Les Flash Wolves sont une équipe très jeune, construite le 15 Avril 2013, un jour avant les 3 ans de CLG. Elle était à l’origine constituée de Huang « AsSen » Mao-Sen, Fang « WuYan » Ke-Wei, Lai « Chopper » Chi-Wei, « Beat » , Liu « REAL1RON » Chun-Yi, Tsai « bonbon » Li-Jung et Shih « Clurnus » Yueh-Ting mais cela a duré à peine un mois. L’équipe a changé tout au long de son histoire mais des membres récurrents y sont souvent passés, dont les membres actuels.

 

cleek_image_esport_fw

Flash Wolves

 

Aujourd’hui aucun des membres d’origine ne sont encore présents dans l’équipe mais ce sont d’anciens compétiteurs aux championnats du monde qui en font partie : plusieurs membres des Gamania Bears présents aux season 3 WC. L’équipe se constitue donc de Chou « Steak » Lu-Hsi et Yau « MMD » Li-Hung en top, Hung « Karsa » Hau-Hsuan  en jungle, Huang « Maple » Yi-Tang en mid , Ha « KKramer » Jong-hun et Hsiung  « NL » Wen-An en carry ad et Hu « SwordArt » Shuo-Jie en support.

Le gros avantage de cette équipe aux worlds est qu’elle se connait : la plupart des joueurs jouent ensemble depuis deux ans et demi et ont en prime une expérience à l’internationale ainsi que l’avantage d’avoir participé aux worlds de la saison 3. Pour autant, le fait qu’ils soient en compétition dans une région qui est très refermée sur elle-même et qui a des choix atypiques ne leur donne pas un gros avantage, tout en leur laissant l’opportunité de proposer des stratégies qui surprendront leurs adversaires.

 

KOO Tigers

 

Les KOO Tigers sont une équipe très récente, puisque la structure ne s’est constituée que le 14 Novembre 2014, il y a donc moins d’un an. À l’origine, les joueurs faisaient partie de la structure Najin e-m-Fire mais suite à la loi n’autorisant qu’une équipe par structure en Corée, les joueurs ont décidé de créer leur propre équipe. Elle était donc constituée de Song « Smeb » Kyung-ho en top, Lee « Lee » Ho-jin en jungle, Lee « KurO » Seo-haeng en mid, Kim « PraY »Kim en carry ad et Kang « GorillA » Beom-hyeon en support. C’est quasiment en totalité l’équipe des Najin White Shield de l’an passé. Ils avaient en plus Jeong « NoFe » No-chul en jungle et Kim « SSONG » en top, mais ces deux personnes sont passées respectivement Coach principal et Coach. Aujourd’hui, l’équipe est la même si ce n’est que Lee se nomme maintenant Hojin et que Kim « Wisdom » Tae-wan s’est joint à l’équipe en tant que deuxième jungler.

 

cleek_image_esport_koo

KOO Tigers

 

Les KOO Tigers ont « roulé » sur toute la LCK lors de leur première saison mais après les IEM Katowice ils se sont un peu effacés avant briller de nouveau ces deux derniers mois. Ils rivalisent avec les SK Telecom T1 en terme de niveau et sont donc pressentis pour sortir haut la main de cette phase de poule.

 

paiN Gaming

 

L’équipe paiN Gaming a été formée le 15 janvier 2012 pour représenter le sponsor avec à la base seulement Gabriel « MiT » Lucas et Cesar « jUc » Barbosa. Bien entendu, l’équipe a beaucoup changé au cours de sa carrière, tant la scène brésilienne est apprécié par son public et de grands noms rythment désormais cette équipe comme Felipe « brTT » Golçalves, le joueur emblématique brésilien connu et reconnu pour son Draven comme étant l’un des meilleurs au monde sur ce personnage.

 

cleek_image_esport_pg

paiN Gaming : deviantart

 

Aujourd’hui l’équipe est constituée de cinq joueurs titulaires et quatre remplaçants dont un français (cocorico), et brTT qui avait quitté l’équipe avant d’en faire à nouveau partie. La composition est donc la suivante : Matheus « Mylon » Borges au top, Thúlio « SirT » Carlos en jungle, Gabriel « Kami » Santos en mid, Felipe « brTT » Golçalves en carry ad et le français Hugo « Dioud » Padioleau.

L’équipe n’a pas du tout l’habitude de la scène internationale et ne possède donc à priori pas les capacités de passer cette phase de poule. Mais étant donné que la scène brésilienne n’est pas la plus regardée par le reste du monde, il reste fort à parier qu’ils peuvent surprendre certains de leur opposants.

 

Les pronostics d’Obodrel

 

Comme je l’ai expliqué dans un article précédent, au vu de leur niveau, il est incontestable que ce seront les KOO Tigers premiers de ce groupe, mais pour autant la deuxième place n’est pas décidée. En effet, d’un côté se trouvent les CLG avec un midlaner qui vient juste de faire la transition pour la jungle et qui n’a jamais joué de match compétitif avec l’équipe, et de l’autre côté se trouvent les Flash Wolves qui viennent de la LMS et ont donc des stratégies particulières. La deuxième place devrait normalement revenir aux CLG au vu de leur récents résultats et de leur façon de se comporter en équipe, mais il faudra qu’ils fassent très attention. C’est donc tout naturellement les Flash Wolves qui prendront la troisième place et les paiN Gaming la quatrième. Mais attention, l’an passé une équipe brésilienne avait passé les phase de poules contre toute attente, il faudra donc surveiller les paiN.

La semaine prochaine j’aborderai avec vous le groupe B et j’espère que vous serez au rendez-vous.

 

NB : Source principale de l’article : lol.esportspedia.com, pour les historiques d’équipe.

 

Esport

Plus Esport