Chroniques

Road Trip in USA : Las Vegas

Road Trip in USA : Las Vegas

Welcome to the fabulous Las Vegas !

 

On sort de la Californie en direction du Nevada. Destination : Las Vegas, la ville considérée comme la plus ensoleillée du monde. Las Vegas, ses casinos, ses hôtels, son Strip, ses clubs, ses soirées déjantées. Las Vegas, cette ville au milieu du désert, maudite pour certains, bénie pour d’autres. Las Vegas la nuit, Las Vegas le jour. Deux visages totalement différents avec une histoire commune. Road Trip in USA va vous faire voyager au pays du Jeu !

 

L’histoire

 

Las Vegas a été fondée en 1855 par les Mormons en plein milieu du désert de Mojave. Elle se situe dans le Nevada et est la ville la plus grande de cet Etat. Pas étonnant, puisque la majeure partie du territoire est vide. Au début du XXème siècle, cette petite ville du comté de Clark était loin d’être ce qu’elle est aujourd’hui parce qu’il n’y avait que des champs agricoles.

 

cleek_image_chroniques_road_trip_in_usa_las_vegas_story

Le Far West …

 

 

Le président de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours, Brigham Young, décide d’amener dans ce village très isolé un groupe de missionnaires dans le but de convertir les Indiens Païutes à leur religion, mais ce n’est qu’en 1911 que Las Vegas obtient le statut de ville.

Grâce aux lois de l’Etat du Nevada qui autorisent les jeux d’argent, Vegas devient au fur et à mesure ce qu’elle est. La prostitution commence à se développer dans la ville (interdite depuis), facteur qui ramène certains gros investisseurs issus de la mafia américaine. Ils décident alors d’y construire des hôtels ainsi que des casinos juste après la Seconde Guerre mondiale. Las Vegas était alors devenu le paradis pour quiconque voulait blanchir de l’argent.

Si dans un premier temps la mafia préférait Cuba pour leurs affaires, la chute de Batista en 1959 entraîna la fin de cette idylle. Ils prirent donc la direction de Las Vegas. La notoriété de la ville s’est peu à peu répandue dans le monde entier. Des stars comme Elvis Presley ou encore Frank Sinatra aimaient s’y produire et y séjourner.

Jeux d’argent, Strip Club, prostitution tout à fait légale à proximité de la ville ; toutes ces choses ont contribué au surnom de la ville, Sin City ou la ville du péché. Mais Vegas a pris un virage décisif pour son avenir en 1989 lorsque les autorités en charge ont décidé de donner un nouveau visage à cette ville, plus familial. Depuis, les familles vont à Vegas en toute quiétude, les parents jouant par exemple au Casino pendant que leurs enfants jouent à l’étage aux jeux vidéo, dans une salle gigantesque qui leur est réservée comme au Circus Circus Hôtel et Casino.

 

Las Vegas le jour

 

cleek_image_chroniques_road_trip_in_usa_vegas_jour

Little Paris le jour

 

 

Notre petit point historique étant terminé, parlons maintenant du Las Vegas d’aujourd’hui, et en pleine journée. Nous y sommes allés fin mai, et sachez qu’il y fait déjà très chaud. Marcher par exemple sur le Strip, cette avenue si connue à travers le monde pour ses hôtels et ses casinos, relève presque du parcours du combattant tant la chaleur est étouffante. Les complexes hôteliers sont immenses et vraiment impressionnants à voir, de l’extérieur comme de l’intérieur. Ce sont d’ailleurs parfois de vrais labyrinthes, comme le Cesar Palace.

Si vous allez à Vegas, vous pouvez également rester dans votre hôtel casino et ne pas en sortir, tout est prévu pour. Vous pouvez vous nourrir, dormir, vous baigner, perdre totalement ou presque la notion du temps et ne pas voir le soleil de tout votre séjour. Par ailleurs, qu’importe l’heure du jour ou de la nuit, si vous êtes entrain de jouer, des serveurs vous proposeront de l’alcool.

Pour notre part, nous n’avions pas des milles et des cents à dépenser en jeu, mais nous avons tout de même pris la voiture et nos jambes pour nous balader en ville. Nous avons visité des lieux emblématiques comme le Casino Flamingo, un des premiers hôtel casino de Vegas, mais aussi le Cesar Palace. À noter que vous n’êtes pas obligés de jouer pour entrer dans un casino, jeter un petit coup d’œil ne coûte rien.

 

Piscine du Hard Rock Hotel & Casino

Piscine du Hard Rock Hotel & Casino

 

Tout est démesuré à Vegas, que ce soit les hôtels, les piscines, les chambres ou les casinos. Tout dépend de ce que vous voulez faire dans cette ville, il y en a pour tous les goûts. Essayez de bien vous organiser car bizarrement, le temps s’écoule bien plus vite à Sin City…

Vous êtes à Vegas, vous ne pouvez pas partir sans avoir joué au moins une fois. Je vous rappelle que vous devez obligatoirement avoir 21 ans pour jouer et consommer de l’alcool. Vous êtes aux Etats-Unis d’Amérique, ne l’oubliez pas : y aller avant sa majorité américaine n’est pas une très bonne idée car l’ennui vous rattrapera vite… Il y en a cependant pour tous les porte-monnaies. Si vous ne voulez pas trop dépenser, allez à une machine à un centime le crédit et tentez votre chance. Pour ma part, j’ai misé 1 dollar à ma première machine, j’en ai gagné 30 ! La chance du débutant me direz-vous ? Oui, en effet… Je n’ai plus rien gagné du séjour…

 

Las Vegas la nuit

 

De jour comme de nuit, vous ne verrez aucune différence à l’intérieur des hôtels casinos, le soleil n’y existe pas. En revanche, Vegas la nuit est totalement différente une fois qu’on se décide à mettre le nez dehors. La ville se munit de ses plus belles lumières et c’est là que le show commence…

 

Vegas de nuit

Vegas de nuit

 

Des écrans géants logent tout le Strip, tout scintille, tout clignote, la musique est présente absolument partout. On vous interpelle dans la rue pour savoir si vous voulez passer du bon temps avec une prostituée (bien que cela soit illégal), pour savoir si vous voulez aller à une fête privée sur le toit d’un hôtel, ou encore si vous voulez aller dans un Strip Club. On vous propose des entrées gratuites si vous consommez plus de trois verres. Vegas la nuit, c’est un tout autre visage.

Grandeur et décadence, luxe et paillettes, Las Vegas est aussi belle de jour comme de nuit, c’est un autre monde. Un monde plein de vices en tous genres qui vous fera sûrement sourire face à tant de surréalisme. Rien que le fait de penser qu’une ville aussi grande puisse se trouver en plein milieu d’un des quatre déserts les plus arides des Etats-Unis est une notion assez difficile à appréhender. Un îlot perdu au beau milieu de nulle part.

Il faut environ quatre heures de route pour aller à Los Angeles depuis Vegas, et six heures pour arriver à Salt Lake City. Si tout va bien, évidemment… Donc oui, Las Vegas est un peu seul au monde en plein milieu du Mojave, désert dont je vous parlerai en détail dans la chronique du mois prochain.

 

Se loger et se nourrir

 

Pour se loger à Vegas, il n’y a rien de plus simple. Les prix des chambres sont très abordables si vous partez en semaine. Attention pendant les week-end, le prix se quadruple en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Vous aurez bien souvent des chambres, que dis-je… des suites magnifiques, fumeuses ou non-fumeuses car en effet, il est possible de fumer dans les casinos. Tout est fait pour vous garder à l’intérieur, je vous l’avais bien dit !

 

Chambre au Hard Rock Hotel & Casino

Chambre au Hard Rock Hotel & Casino

 

Regardez sur internet les offres disponibles, sur Expédia ou bien Groupon, vous trouverez très vite votre bonheur, pour le jour même s’il le faut. Nous avons eu quelques soucis avec la réservation de notre premier hôtel, nous avons donc dû réserver dans un autre pour le soir même, nous sommes alors allés au Circus Circus et ce pour une bouchée de pain, compte tenu de la qualité des services proposés.

Se loger n’est donc ni compliqué, ni très cher. Par contre pour manger, c’est une toute autre paire de manche, croyez-moi. Dans un restaurant basique, un cheeseburger tout simple avec quelques frites coûte environ 17 dollars ! C’est extrêmement cher pour ce que c’est, et c’est ainsi dans toute la ville. Essayez donc par exemple de manger dans des chaînes, là où vous savez que les prix sont fixes : McDonald’s, In’n’Out, Subway, etc. Vous pensez à votre régime ? Prenez de la salade, car sans passer par des fast food, vous allez pleurer au moment de l’addition.

 

Bonjour ! 20 dollars, merci.

Bonjour ! 20 dollars, merci.

 

C’est après ce premier repas très cher à notre goût que nous nous sommes rabattus sur des chaînes de fast food… Et croyez-moi qu’à cinq dollars le soda, vous le finissez jusqu’à la dernière goutte ! Au même titre que votre repas même si vous êtes repu…

 

Tips utiles

 

Je vais maintenant vous donner quelques conseils utiles si vous décidez d’aller à Las Vegas. Tout d’abord, renseignez-vous sur les machines à sous et sur les règles des jeux qui vous intéressent. Il y a tellement de possibilités que vous risquez de perdre de l’argent juste parce que vous ne savez pas vraiment comment vous y prendre.

Si vous aimez bien boire à l’œil, comme dit plus haut, des serveurs vont passer vous demander si vous voulez boire. Regardez alors le chemin des serveurs, posez vous pas très loin du bar et le tour est joué, ou presque. Si on vous donne à boire gratuitement, il ne faut pas oublier le tips, le pourboire. Si vous tipsez, la serveuse reviendra. Comptez 1 dollar par boisson et vous serez abreuvés toute la soirée. Vous pouvez demander n’importe quoi, vous l’aurez. Nous avons opté pour le White Russian pendant tout notre séjour, à essayer si vous ne connaissez pas (attention l’abus d’alcool est dangereux pour la santé).

 

Le White Russian à la The Big Lebowski

Le White Russian à la The Big Lebowski

 

Si vous passez par un valet pour votre voiture par exemple, il vous faudra là aussi tipser. Sinon, regardez sur internet si l’hôtel ou le casino dans lequel vous vous rendez possède un self-parking. Vous vous garerez donc vous-même et souvent gratuitement, car Vegas ne veut pas que vous repartiez…

C’est ainsi que s’achève cette chronique Road Trip in USA spéciale Las Vegas. Je vous retrouve le mois prochain et tâcherai de vous faire découvrir le Zion National Park ainsi que le désert du Mojave !

Chroniques
@__Macky_

Rédactrice en chef passionnée, pas vraiment passionnante mais ultra chiante !

Voir comentaires (1)

1 Commentaire

  1. Pingback: Road Trip in USA : Mojave et Zion National Park - Cleek

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Chroniques