Jeux Vidéo

Life is strange : épisode 1

Life is strange : épisode 1

« Life is strange » : un jeu vidéo made in France

 

Le 30 janvier dernier, un nouveau jeu vidéo à fait son apparition sur PC, Xbox 360, Xbox One, Playstation 3, et Playstation 4. Vous n’en avez peut-être pas encore entendu parler, mais il est à essayer de toute urgence; il s’agit de « Life is strange ». Ce jeu vidéo nous a été concocté par le studio français Dontnod et édité par Square Enix. Vous y incarnerez Max Caulfield, une étudiante en photographie qui a l’étrange capacité de remonter dans le temps. Suspense ? Vous avez dit suspense ?

Nous assisterons à un jeu vidéo en 5 épisodes. Un peu à la Telltale Games et ses jeux emblématiques comme The Walking Dead Season 1 et The Walking Dead Season 2, The Wolf Among Us ou bien encore plus récemment Game of Thrones.

Chez Cleek, nous l’avons testé et nous l’avons aimé. Il s’agira ici d’un test PC. Vous pouvez retrouver le jeu sur la plateforme de jeu Steam au prix de 4,99€ pour l’épisode 1 ou bien alors de 19,99€ pour bénéficier du pack Complete Season qui, vous l’aurez compris, comprend l’intégralité des épisodes, que vous recevrez au fur et à mesure de leur sortie.

Scénario original et inspirations

Mais avant toute chose, voici le trailer qui vous permettra de vous imprégner davantage de l’histoire.

Vous incarnerez donc Max, étudiante en photographie. Oui étudiante, c’est bel et bien une femme. Un choix assumé par ses développeurs depuis un moment, à l’image de Remember Me, le précédent de jeu de Dontnod sorti en 2013, où l’histoire se déroulait dans un Paris post-apocalyptique et où une femme avait été portée au rôle de personnage principal.

Cette décision donc n’est pas sans rappeler également Beyond : Two Souls, le chef-d’œuvre signé par Quantic Dream, lui aussi studio français, où vous jouez Jodie Holmes, une jeune femme disposant de pouvoirs psychiques qui lui permettent de communiquer avec une entité au caractère bien trempée, Aiden.

Max se révèle avoir une capacité surprenante : celle de remonter dans le temps. Cette dernière poursuit ses études à l’académie de Blackwell, aux Etats-Unis. Maxine est loin d’être comme toutes les adolescentes de son âge puisqu’elle est tourmentée par d’affreux cauchemars et des hallucinations.

C’est après le meurtre de Chloé, sa meilleure amie d’enfance, meurtre auquel elle a assisté, qu’elle acquière le pouvoir de remonter dans le temps. Je vous pose les bases du jeu, car je n’ai aucune intention de vous spoiler. Ce jeu, plus d’ambiance que d’aventure est très prenant, et je tiens donc à ce que vous puissiez découvrir le maximum de choses par vous même.

cleek_image_jeux_video_lise_is_strange

Un gameplay à la Heavy Rain mais pas que

Comme dit plus haut, Life is strange s’inscrit dans la lignée de Remember Me, Heavy Rain et s’inspire des jeux signés par Telltale Games du fait de son format en mode série. Les choix que vous ferez auront tous leurs importances, même si vous ne prendrez conscience de leurs conséquences qu’au fur et à mesure du jeu.

Des actes, des choix, qui malheureusement n’émaneront pas vraiment de votre propre chef car le jeu se veut tout de même assez dirigiste sur les bords, soyons honnête. Max doit rester fidèle à elle même, certains joueurs pourront même se voir culpabiliser dans certains cas. Vous serez donc guidés pas à pas, et cela divise. En effet, certains joueurs n’apprécieront pas cette décision des développeurs et ne se sentiront pas libre, je les comprends.

Pour avancer dans le jeu, il faudra vous montrer social, puisque vous devrez parler aux PNJ, sans arrêt. Je vous disais plus haut qu’il s’agissait plus d’un jeu d’ambiance que d’un jeu d’aventure, car il est vrai que vous serez bien souvent plus observateur que joueur, Life is strange se plaçant entre le film et le jeu vidéo.

Vous relèverez probablement quelques clichés qui entre nous sont gros comme une maison et des choix de discussions la plus part du temps trop limités… Même si l’histoire est prenante, il est clair que parfois les personnages sont soûlants, à l’image de certaines séries américaines qui se passent dans des lycées, je n’en citerai ici aucune …..

Conclusion

Même s’il est clair que Life is strange comporte quelques lacunes et quelques soucis techniques et scénaristiques, il n’en reste pas moins à mon sens un des meilleurs jeu français je dirais à « petit budget » loin des grandes productions époustouflantes que certains éditeurs nous proposent quelques fois par parcimonie. Life is strange a son propre univers, son propre monde même si, comme tout jeu, il divisera sûrement les joueurs. Visuellement beau, mais pas dingue aux graphismes poussés à l’extrême, il contentera à mon humble avis la plupart des gamers qui s’y plongeront.

 

 

Jeux Vidéo
@__Macky_

Rédactrice en chef passionnée, pas vraiment passionnante mais ultra chiante !

Voir commentaires (3)

3 Comments

  1. Pingback: Vampyr : un RPG en préparation - Cleek

  2. Pingback: GamesCom 2015 : Square Enix fera le show - Cleek

  3. Pingback: Une date de sortie pour Life is Strange - Cleek

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Jeux Vidéo